Generic selectors
Termes exactes
Chercher dans le titre
Chercher dans le contenu
Actualités
Environnement, voirie & urbanisme
Marchés publics
Journal de bord des confinés
Projets urbains
Ses équipements
Senior, santé, solidarité
Mes démarches
Retrait formulaires
Plan de continuité des services municipaux
sport et associations
Ma mairie
Culture, festivités, sport et associations
Confinés et créatifs
Médiathèque S. Veil
Transports
Traditions taurines
Solidarité et séniors
Autres démarches
Famille Services
Attestations municipales
festivités
Notre ville
Famille Démarches
Infos quotidiennes
Médiathèque
Emploi
associations et sports
Consommer local - soutenir nos entreprises
Une ville qui respire
Services
Elections - citoyenneté
L'instant B. des confinés
Culture
Grands projets

Une “ville inclusive” est une ville qui permet à l’ensemble de ses citoyens d’accéder sans restriction à ses espaces, à ses infrastructures et à ses services. La ville de Vauvert a la volonté de mener à bien son plan d’actions “Vauvert, ville inclusive” pour offrir à tous la possibilité de vivre mieux, de manière autonome et équitable. En effet, certaines personnes rencontrent des obstacles sociaux (difficulté d’accès à l’éducation, la culture, les loisirs, au travail, aux droits) et/ou d’urbanisme (habitation), ou liés à l’aménagement de la ville (la mobilité), les rendant plus vulnérables. Elles peuvent alors souffrir d’exclusion. Pour remédier à cette situation, des actions concrètes de solidarité et d’inclusion se mettent en place par la prise en compte des besoins liés aux handicaps. Sur Vauvert, cela se traduit par de nombreux projets, des actions et des dispositifs mis en œuvre pour favoriser la mixité sociale et permettre à chacun de trouver sa placE.

Commission communale d’accessibilité élargie

La création en février 2021 d’une CCA (commission communale d’accessibilité) élargie a permis de faire l’état des lieux des sujets à traiter. Présidée par Chantal Lair-Lachapelle, conseillère municipale déléguée à la ville inclusive, elle se compose de 32 membres dont des représentants d’associations de personnes en situation de handicaps, d’associations de personnes âgées, d’acteurs économiques de la commune et surtout d’usagers de la ville. L’ambition partagée par tous les membres est de privilégier le “bien vivre” sur la commune des personnes en situation de handicaps et/ou en perte d’autonomie, en favorisant le développement des solidarités, de l’inclusion et de la sensibilisation auprès de la population locale.

La commission a fixé ses objectifs et a travaillé sur chacun d’eux :

  • Voirie et espaces publics : dresser des constats sur leur état d’accessibilité ainsi que les transports et leur intermodalité. Un plan de mise en accessibilité de la voirie, des transports et des espaces publics a été réalisé en 2021 afin de permettre à la commune de s’appuyer sur ce diagnostic pour chaque opération d’aménagement.
  • Organiser avec les bailleurs sociaux un système de recensement de l’offre de logements accessibles aux personnes en situation de handicap et aux personnes âgées ; pour faciliter leurs attributions aux premiers concernés. L’Etat a salué le travail mené, inédit dans le Gard pour une commune de notre taille.
  • Être force de proposition pour la mise en accessibilité du cadre bâti existant
  • Tenir à jour, par voie électronique, la liste des ERP (établissements recevant du public) accessibles aux personnes porteuses d’un handicap, sur le territoire communal. Un constat de l’état d’accessibilité des bâtis existants a été réalisé sur les 180 ERP privés et les 68 bâtiments publics communaux. Il a permis de réfléchir à l’amélioration de leurs accès et à sensibiliser la population sur le handicap invisible.
  • Etablir un rapport annuel pour rendre compte de l’avancée des projets d’accessibilité de la commune au conseil municipal.

 

On veut changer le regard que chacun aura sur les handicaps, qu’ils soient visibles ou non, pour que Vauvert soit une ville ouverte à tous et pour tous ! Chaque différence est un enrichissement et nous souhaitons au terme du mandat que Vauvert soit reconnue ville inclusive par ses nombreuses actions mises en place. Jusqu’à présent les dispositifs concernaient principalement les handicaps visibles, c’est pourquoi nous avons créé une commission communale d’accessibilité élargie pour intégrer les handicaps invisibles. Il s’agit de déficience visuelle ou auditive, de trouble mental, de maladie chronique… qui posent des problèmes d’accessibilité et impactent la vie de tous les jours, professionnelle ou sociale. La sensibilisation est primordiale pour amener la discussion, donner des informations, développer la curiosité et un nouveau regard bienveillant.” explique Chantal Lair-Lachapelle, conseillère municipale déléguée aux handicaps et à la ville inclusive.

Différents projets engagés, en cours ou finalisés

La création d’un pôle de santé (au carrefour de l’avenue de la Costière et de l’avenue Salvador Allende) avec une MSP (maison de santé pluriprofessionnelle), un SESSAD (service d’éducation spéciale et de soins à domicile), une crèche, et diverses services médico-sociaux.

La création d’une résidence inclusive destinée aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

La dynamisation de la charte Alzheimer signée le 5 décembre 2019 en partenariat avec le CHU de Nîmes.

Une réflexion est engagée autour de la création d’une Maison des enfants extraordinaires sur le modèle de celle de Sauve qui répond aux besoins des enfants qui rencontrent des troubles importants de l’apprentissage en référence au domaine neurodéveloppemental.

La création d’un espace ressource dédiée aux aidants : le CCAS propose un espace ressources pour accompagner celles et ceux aidant des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie. Ces permanences sont soit sur rdv soit en accès libre, merci de vous renseigner auprès du CCAS ou sur www.vauvert.com/vos-services/seniors-sante-solidarite/ccas/ . Vous y trouverez des permanences, des groupes de parole, des ateliers techniques et des ateliers bien-être et créatifs avec l’APF (association des paralysés de France), Fribro’Actions, Notre Petite Prince Asperger, l’ADAO (association des aidants d’Occitanie), France Alzheimer, Via Femina Fama et l’Espace social.

Des jeux inclusifs, envisagés notamment au PEM (pôle d’échange multimodal) de la gare, autrement dit des jeux sensoriels, seront une première sur la ville. Ils sont rares sur les aires de jeux, accessibles dès 1 an, ils favorisent le développement de la motricité fine et du langage. Ils répondent à la loi du handicap permettant ainsi à des enfants souffrant de dysfonctionnement ou troubles physiques, sensoriels, mentaux, cognitifs ou psychiques d’utiliser tout ou une partie du sujet, selon leur propre capacité.

Balises sonores et boucles à induction magnétiques

  • 35 balises sonores ont été installées dans plusieurs bâtiments publics de la commune afin de développer l’accessibilité dans la ville. Les balises sonores délivrent des informations orales pour identifier un lieu, s’orienter, recevoir des informations permanentes et apporter une compréhension simplifiée des informations. Elles sont une des nombreuses clés d’accessibilité universelle qui prend en compte, aux termes de la loi fondatrice de 2005, l’ensemble des situations de handicap, qu’il soit moteur, sensoriel, cognitif ou psychique. Leur installation est une révolution pour les personnes aveugles et malvoyantes, leur garantissant une autonomie dans leur quotidien, leurs activités professionnelles, l’accès à la culture, aux sports et aux loisirs. Un investissement de 32 935 € TTC.

Les bâtiments communaux équipés sont : la mairie, la police municipale, les halles, la médiathèque, le CCAS, la DST, les arènes de Vauvert, le polygone, la salle Bizet et la salle Mistral, le foyer communal de Gallician, la salle Louis Prat à Montcalm, le cimetière du centre-ville, le cimetière des Costières, l’Eglise Notre Dame de Vauvert, l’Eglise de Gallician, le grand temple, la gendarmerie, la poste, l’école Libération, l’école du Coudoyer, l’école Pompidou, l’école Jean Macé, l’école Rougeon, l’école Aubauzit, l’école Van Gogh, l’école Montcalm, le centre de loisirs Pierre François, la crèche, le service éducation, la piscine municipale, le centre culturel et le centre sportif Robert Gourdon, RIVES centre social, et l’espace social (avenue Robert Gourdon).

La télécommande universelle d’audio guidage répondant à la norme NF-S32-002 pour déclencher les balises sonores peut se procurer auprès des associations pour déficients visuels (pour connaître l’association la plus proche de chez vous, n’hésitez pas à contacter votre mairie ou la confédération française CFPSAA ou l’une des 3 associations nationales ayant des antennes dans toute la France Association Valentin Haüy, Fédération des Aveugles de France, UNADEV) ou auprès des fabricants et fournisseurs d’équipements pour personnes handicapées (Handinorm, Phitech, Okeenea, ou Deaco, accessibles à partir de 70€). Si une prise en charge dans le cadre de la PCH aide technique est sollicitée, le prix le plus bas sera pris en charge dans le plan d’aide.

  • 30 boucles à induction magnétiques ont été installées pour équiper les ERP de la ville (établissements recevant du public), de la 1ère à la 4ème catégorie. Un système d’aide à l’écoute pour les personnes souffrant de déficience auditive, une transmission audio par voie magnétique permettant aux personnes malentendantes appareillées (ou non) de compenser leur handicap. Il facilite les échanges avec les administrés déficients auditifs dans les lieux où l’environnement rend le dialogue difficile, ou lorsqu’il est nécessaire de conserver une certaine confidentialité dans les échanges. La plupart des aides auditives en contour d’oreille et des implants cochléaires possèdent la “position T” permettant de bénéficier de ce système. Il faut alors demander à l’audioprothésiste d’activer cette “position T” lors du réglage de l’appareil. Un investissement de 7 464€ TTC.

Les ERP équipés sont : la mairie, la police municipale, la médiathèque, le CCAS, la DST, les arènes de Vauvert, le polygone, la salle Bizet, la crèche, le service éducation, le cimetière du centre-ville, le cimetière des Costières, l’école Libération, l’école du Coudoyer, l’école Pompidou, l’école Jean Macé, l’école Rougeon, l’école Aubauzit, l’école Van Gogh, l’école Montcalm, le centre de loisirs Pierre François, la piscine municipale, RIVES centre social, et l’espace social (avenue Robert Gourdon).

Journée des personnes handicapées

Depuis 1992, la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée chaque année le 3 décembre à travers le monde à l’initiative de l’ONU. Cette journée vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement et à accroitre la sensibilisation à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle. Sur le milliard de personnes en situation de handicap, 80% vivent dans des pays en développement. On estime que 46% des personnes âgées de 60 ans et plus sont en situation de handicap. Une femme sur cinq est susceptible de se retrouver en situation de handicap au cœur de sa vie et un enfant sur dix vit avec un handicap.

Compte tenu des avancées apportées par la commune afin de promouvoir l’autonomie et prévenir la dépendance, la ville s’est inscrite dans la journée internationale des personnes handicapées en proposant un circuit inaugural de mise en fonction des boucles et balises présentées ci-dessus. Deux circuits ont donc été proposés le 3 décembre 2022 pour présenter aux inscrits les balises sonores et boucles à induction magnétiques installées sur la commune.

Lire aussi

Grands projets

Les navigateurs Internet Explorer sont obsolètes pour la visualisation de ce site. Pour profitez d'une navigation pleinement optimale et en toute sécurité, veuillez télécharger un navigateur autre qu'Internet Explorer (ex: Google Chrome, Mozilla Firefox, etc...).

Ci-dessous, des suggestions de navigateurs compatibles et à jour :

Télécharger Google Chrome Télécharger Mozilla Firefox Télécharger Microsoft Edge